´╗┐ www.lucieberger.com
www.lucieberger.com
´╗┐

Etablissement Scolaire de Strasbourg de la maternelleème à la 5ème

Accueil  »  Organisation  »  Aumônerie  »  Aumônerie 2015-2016 : En mémoire des victimes du 13 novembre 2015

En mémoire des victimes du 13 novembre 2015


Déroulement de la cérémonie sur Lucie Berger, lundi matin 16 novembre, à 9h45 :

A 9h45 les élèves descendent dans la cour.

Ils chantent :


Refrain : Ensemble, ensemble, nous pouvons faire ensemble,
ensemble, ensemble un monde nouveau !

1) Ensemble pour chanter nos voix sont accordées
Nos cœurs le sont aussi; on est unis.

2/ Ensemble pour aimer, apprendre à regarder
la détresse et la faim de nos voisins.

3/ Ensemble pour bâtir un plus bel avenir
plus juste et plus humain sans guerre ni faim.

4) Ensemble pour changer ce monde au cœur blessé
où l’on pourra s’aimer et vivre en paix.



Allocution de Cyrille Weyland, directeur du collège du Gymnase, aux élèves de Lucie Berger :

Aujourd’hui la France est à nouveau « attaquée», notre pays est meurtri, blessé, mais pas terrassé. La France est en deuil mais elle va se relever.
En janvier dernier l’un des symboles de la liberté, celle de la presse, a été attaqué en plein cœur de notre capitale Paris. Ce weekend à nouveau ce symbole fort de notre pays a été visé par des attaques barbares.
Plus d’une centaine de personnes ont perdu la vie lors de cette nuit tragique du vendredi 13 novembre.
Ces attaques contre notre capitale, nos compatriotes, ne peuvent être ignorées et doivent nous amener à être solidaires avec les familles des victimes mais aussi et surtout entre nous tous, ici dans la communauté du Gymnase, et partout en France, contre les idées et les actes terroristes.
Mais, chers élèves, attention à ne pas faire d’amalgame, de mélanger certaines choses, d’associer certaines personnes ou croyances à ce qu’il vient de se passer.
Cela doit nous encourager à réfléchir autour de nos valeurs avant de parler ou d’agir sous l’émotion. C’est pourquoi, je vous encourage, si vous en ressentez le besoin, à vous adresser à un adulte de l’établissement : vos professeurs, vos animateurs, la vie scolaire, notre psychologue scolaire, pour répondre à vos interrogations qui seront légitimes.
Au Gymnase, nous savons être fort, être solidaire. Il faut l’être une fois de plus. Aujourd’hui, ici en Alsace, à Strasbourg, nous sommes tous Parisiens, nous sommes tous Français.
Je vous invite maintenant à vous donner la main, à tenir la main de l’autre comme signe de respect et de solidarité et à observer une minute de silence en mémoire de ceux qui ont été tués pour avoir exercé leur droit de vivre libre.

Minute de silence.


Allocution d’Eric Schiffer, pasteur aumônier de Lucie Berger :
Je m’adresse à vous, chers élèves, chers enseignants et personnels de Lucie Berger, en tant que votre pasteur, en tant que croyant en Dieu.
Je crois que Dieu aime l’humanité. Je crois qu’il veut le bien pour tous les hommes.
C’est très simple, quand nous faisons le bien, nous sommes avec Dieu. Quand nous faisons le mal, nous ne sommes pas avec Dieu.
Dans la Bible, on trouve cette affirmation de l’Apôtre Jean, l’un des plus proches amis du Christ : « Celui qui dit qu'il aime Dieu et qui n'aime pas son frère ou sa sœur est un menteur. » (1 Jean 4,20).
Avec l’Apôtre Jean, avec les témoins du Christ, je dénonce tous ceux qui utilisent Dieu pour faire le mal. Ils crucifient l’humanité.
Je veux défendre tous ceux qui continueront à faire le bien malgré le mal qu’on leur a fait. Le bien ressuscite et se lève au-dessus de la haine mortifère.
Avec les croyants de toutes les religions, ma prière devant Dieu est pour ceux qui ont été victimes, et qui le sont encore, victimes des massacres barbares, du terrorisme et de la haine destructrice.
Avec les croyants de toutes les religions, ma prière est pour un monde qui reste fraternel et civilisé.
Avec les croyants de toutes les religions, je prie pour la conversion des extrémistes malfaisants. Je prie pour la paix, la justice et le bien-être de tous.
Je crois au bien plus fort que le mal.
Le bien-être, être bien, c’est vivre dans la bonté. Je crois que Dieu veut le bien-être des hommes. Dieu est bon. Il dit le bien et la bonté pour les hommes. C’est ce que l’on appelle la bénédiction. Dieu dit du bien de l’homme qui utilise sa liberté pour le bien des autres. Dieu dit du bien des hommes de bonne volonté. Dieu bénit tous les efforts de bonté, de bien-être et de bien-faire. Il nous bénit. Il dit du bien sur nous, humains, il nous fait du bien, il veut notre bien. Il veut que nous fassions le bien ; nous, et tous les humains, quels qu’ils soient, où qu’ils soient, quelles que soient leurs croyances. Dieu veut le bien.
Que Dieu vous bénisse, chers élèves, chers enseignants et personnels de Lucie Berger ; qu’il bénisse et maintienne notre monde dans le bien. Amen.
Les élèves restent dans la cour, en récréation.



´╗┐