www.lucieberger.com
www.lucieberger.com


Etablissement Scolaire de Strasbourg de la maternelleème à la 5ème

Accueil  »  Informations  »  Historique

Historique de Lucie Berger

L'ancien bâtiment de Lucie Berger

En 1842 le pasteur Franz Haerter fonde la Maison des Diaconesses, un établissement qui permet à des jeunes filles de jouer un rôle actif auprès des vieillards, des malades et des jeunes.

Le pasteur Haerter, guide spirituel de la famille, engage en 1866 Lucie Berger comme secrétaire du Comité du Diaconat. En 1871 l'imprimerie Berger-Levrault est transférée à Nancy, mais Lucie demeure avec sa mère à Strasbourg. C'est dans ce contexte que la communauté des diaconesses, décide de créer en 1871 un "pensionnat pour jeunes filles de la classe moyenne".
La communauté installe l'école dans des locaux rachetés à l'institution catholique du Bon Pasteur, nom conservé jusqu'en 1919, et en confie la direction à Lucie Berger, alors âgée de 35 ans.
Les débuts sont modestes: le 16 octobre 1871 est ouverte une seule classe avec seize élèves internes et une externe. Lucie Berger s'adjoint deux diaconesses enseignantes et une diaconesse - économe."

L'école connaît une extension rapide dans les années 1880. Au bout de dix ans le Bon Pasteur possède son jardin d'enfants - le premier créé à Strasbourg -, seize classes, dont une spéciale pour étrangères et trois autres qui préparent le brevet supérieur, soit un total de 400 élèves. Jusqu'en 1914 si l'allemand domine à l'école le français est la langue obligatoire à l'internat. C'est la première école privée qui prépare un diplôme d'école secondaire.

Lucie Berger a su y créer une atmosphère de ferveur religieuse qui se manifeste dans les cultes quotidiens et les fêtes. L'équipe pédagogique a le souci de préparer les élèves à prendre leur vie en main et à mettre en pratique les préceptes humains et sociaux, d'où une pédagogie ouverte sur les sciences et le monde moderne et le souci d'une maîtrise parfaite du français, obligatoire à l'internat, et de l'allemand qui domine dans un enseignement conduisant au diplôme secondaire. La qualité de l'enseignement attire même un certain nombre de familles de hauts fonctionnaires allemands.


A partir 1882 Lucie Berger est activement secondée par un directeur - adjoint, l'allemand Nieden, fils de pasteur, un homme dynamique. En 1908 un nouvel internat, très confortable, est inauguré: les effectifs continuent de progresser pour atteindre 600 en 1910. A ce moment on trouve au collège neuf enseignantes, douze diaconesses, une cuisinière et une infirmière.

Le retour à la France en 1918 modifie profondément l'école qui connaît des problèmes d'adaptation au nouveau contexte. Le directeur Nieden, parce qu'allemand, doit quitter ses fonctions. Il est remplacé par une nouvelle directrice, Emilie Kuntz. Le collège change de nom: il s'appelle désormais Lucie Berger. Le changement de langue, de méthode, et l'arrivée de nouvelles enseignantes modifient le style du collège. En 1931 l'externat et l'internat sont réunis sous une seule direction; en même temps est fondée une Association des Anciennes Elèves. L'établissement compte alors 50 enseignants pour 530 externes et 80 internes.

A la veille de la Deuxième Guerre mondiale le Collège Lucie Berger constitue un établissement actif, de bon niveau scolaire et qui accorde une grande place à la formation morale et religieuse des élèves.

----------------

Extraits de : "Collège Lucie Berger, Le livre du centenaire", Strasbourg, 1971; Encyclopédie de l 'Alsace, 8, 1984, p. 4838-4839; A. BOYER, Lucie Berger, Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, T. 2, L'Alsace, Paris, 1987, p. 62-63.

Bernard Vogler  





1871
  • Ouverture par le Diaconat d'un Institut de jeunes filles
1873
  • L'Institut comprend 30 internes et 25 externes
1876
  • L'Institut comprend 250 enfants dont 61 internes
1881
  • L'Etablissement comprend 398 élèves dont 62 internes.
1886
  • Mlle Berger fête ses 50 ans.
  • Construction de la tourelle.
  • Don de la cloche du collège.
1894
  • Construction de la salle de gymnastique.




1903
  • Mort de Gustave Haerter, fondateur du Bon Pasteur.
1906
  • Mort de Melle Lucie Berger.
  • Construction de l'Internat.
1914
  • Pendant la guerre l'internat devient un hôpital avec 175 lits.
1919
  • Le "Bon Pasteur" devient "Collège Lucie Berger".
1940
  • L'internat est occupé par les troupes jusqu'en 1946.
  • Le Collège devient Ecole pratique allemande "Maria Hart Schule" jusqu'en automne 1944.
1951
  • Création de l'Association des Parents d'Elèves.
1966
  • Création de l'Association Loisirs et Culture.
1971
-
1972
  • Festivités du centenaire du Collège Lucie Berger :
  • Culte d'action de grâces à l'Église Réformée Saint-Paul avec participation de la chorale d'élèves - Repas festif à la salle de la Bourse - Gala de danse (élèves de Mlle Marand) au théâtre municipal - Soirée dramatique (Antigone de Sophocle) à la salle du conservatoire par les élèves du Collège et du Gymnase.
  • Le Collège compte 749 élèves (dont 130 internes) réparties en 2 classes maternelles (37 élèves), 6 classes élémentaires (194 élèves), 8 classes de collège (303 élèves) et 6 classes de lycée (215 élèves).
1973
  • Ouverture de la section B (sciences économiques) en 2nde.
  • Jumelage avec The Park School de Glasgow (Ecosse) qui a duré jusqu'en 1985.
1974
  • Les "baraques" (salles de classes des 2ndes) sont enlevées du milieu de la cour. Travaux de construction des nouvelles salles de biologie.
1976
  • Départ de Monsieur Emile Rouverand, directeur administratif (1963-76).
  • Madame Mireille Griesbeck assume les fonctions de conseillère d'éducation.
1977
  • Madame Madeleine Welsch succède à Monsieur Daniel Hamm à la présidence du Conseil d' Administration.
  • Réforme Haby. Début des "10%" (du temps scolaire consacrés à des activités éducatives périscolaires : voyages, visites, ateliers artistiques ou sportifs), introduction de l'enseignement manuel et technique. Mme Christophe : Secrétaire
1978
  • Madame Gilberte Christophe, secrétaire, succède à Madame Marie-Madeleine Bury-Braun (1952-78) qui prend sa retraite.
  • Mlle Christiane Schwenke succède à Mlle Marthe Héring (1959-78) comme surveillante des internes lycéennes (logées au 3ème de l'ancienne école d'infirmières, aujourd'hui maison de retraite, dans le jardin du Diaconat).
1979
  • Travaux d'aménagement des salles du 2ème bâtiment en laboratoires de physique-chimie.
  • Effectifs d'élèves : 758 (dont 128 internes). (Maternelle : 52 - Classes élémentaires : 179 - Collège : 251 - Lycée : 276
1980
  • Madame Amélie Grammès succède à Mademoiselle Lucie Wolff (1955-80) comme responsable des internes des classes de collège.
  • Début des échanges linguistiques avec Chicago (USA) pour les élèves de 2nde.
  • Début des voyages en Espagne pour les élèves de lycée.
1981
  • Ouverture de la section Arts Plastiques pour les lycéens.
  • Ouverture d'un C.D.I. (en face de la salle des professeurs).
  • Achat des premiers ordinateurs pour l'enseignement de l'informatique.
1982
  • Madame Marie-Lorraine Imler est engagée comme documentaliste.
  • Ouverture d'une troisième classe maternelle.
1983
  • Madame Anne-Marie Boyer est nommée directrice adjointe et Madame Christiane Goetz responsable pédagogique de l'école.
  • Participation de la chorale du Collège au culte de commémoration du 500ème anniversaire de la naissance de Martin Luther (1483-1546) : interprétation de la Cantate composée pour l'occasion par André Stricker.
1984
  • Départ à la retraite de Madame Edith Rouverand, directrice depuis 1964. Mademoiselle Edith Guilaine Krug lui succède à la tête de l'établissement.
  • Madame Imler prend ses fonctions comme conseillère d'éducation et Madame Griesbeck comme documentaliste.
  • Le Collège Lucie Berger s'ouvre à la mixité : 123 garçons (50 en maternelle, 58 en primaire, 8 en collège et 7 en lycée) et 689 filles. Total : 812 élèves.
1985
  • Madame Christiane Baechler succède à Madame Anne-Marie Boyer comme directrice adjointe.
  • Mademoiselle Léa Chauvet, maîtresse d'internat et enseignante de culture et foi, prend sa retraite (1951-85).
  • Introduction de l'option LCR (Langue et Culture Régionales).
1986
  • Monsieur Emile Blessig succède à Madame Madeleine Welsch à la présidence du Conseil d'Administration.
  • La vente est déplacée du mardi - mercredi au vendredi - samedi.
1987
  • Décès de Madame Christiane Goetz. Mademoiselle Annette Bosch la remplace pour les inscriptions à l'école.
  • Jumelage avec Downe-House School à Newbury (Berkshire) en Grande-Bretagne.
  • 1er réseau informatique pédagogique (nano-réseau).
1988
  • 760 élèves dont 86 internes (filles) : maternelle 86 (39 G + 47 F) - primaire 166 (73 G + 93 F) - collège 230 (43 G + 187 F) - lycée 278 (54 G + 224 F).
1989
  • Mesdames Nicole Floegel et Marthe Balla succèdent à Madame Mireille Griesbeck au C.D.I.
  • Mademoiselle Nathalie Mursch succède à Madame Jeanine Saur, comptable, qui part à la retraite (1961-1988).
  • Installation d'une salle vidéo dans l'amphi au rez-de-chaussée de l'ancien bâtiment.
  • Fête et spectacle d'élèves à l'occasion du bicentenaire de la Révolution Française.
  • Ouverture d'une section trilingue en 6ème.
  • Premier échange avec l'Evangelische Schule de Frohnau (Berlin) pour les élèves de 3ème et de 2nde.
1990
  • Introduction de l'enseignement de la technologie.
1991
  • Importants travaux de restructuration du sous-sol et du rez-de-chaussée du vieux bâtiment rue Saint-Marc.
  • Vente de l' Oasis, maison de vacances de Solbach, donnée au Collège par madame Seltzer en 1969.
  • 1er réseau informatique (administration).
1992
  • Mademoiselle Emmanuelle Jacob remplace Mademoiselle Renée Mouriquand comme responsable de l'internat. (51 internes; fermeture de l'internat pour les élèves des classes élémentaires).
  • Participation des élèves des classes élémentaires aux festivités du 150ème anniversaire de l'Établissement des Diaconesses au Schloessel à Koenigshoffen.
  • Inauguration du self au sous-sol.
  • Inauguration de la salle de technologie (dans l'ancienne menuiserie, derrière l'école d'infirmières).
  • Introduction de l'enseignement de l'allemand dans les classes maternelles et élémentaires (en plus des cours moyens où cet enseignement était déjà assuré selon la méthode Holderith).
  • Jumelage avec The Winston Churchill School à Woking (Surrey) en Grande-Bretagne pour les élèves de collège.
  • Début des échanges avec le Anna Barbara v. Stettensches Institut de Augsbourg (Allemagne) jusqu'en 1996, élèves de 5ème .
1993
  • Départ à la retraite de Madame Colette Picot-Guéraud, pasteur-aumônier. Monsieur le pasteur Roger Foehrlé lui succède.
  • Elaboration d'une Charte pour Lucie Berger (on supprime l'appellation "collège", source de trop de malentendus).
  • Homologation officielle du jumelage avec l'Evangelische Schule de Frohnau (Berlin) - peu avant la réunification de l'Allemagne.
1994
  • Départ à la retraite de Mademoiselle Anya Schmidt, économe depuis 1968. Monsieur Hugues Planchon est nommé gestionnaire.
  • Madame Amélie Grammès, responsable des internes du premier cycle et catéchète, prend sa retraite.
  • Monsieur Alexandre Kiss succède à Monsieur Emile Blessig, président du Conseil d'Administration.
  • Inauguration des nouveaux locaux du C.D.I. et de la B.C.D. (à l'endroit du grand réfectoire, de la terrasse et de l'ancienne loge).
  • Transfert de l'entrée officielle de l'établissement du 10, rue Saint-Marc au n°1 de la rue des Greniers.
  • Adoption de la Charte et du Projet d'école de l'établissement.
  • Ouverture d'une troisième classe de 6ème, sur moyens propres.
  • Mme Neff-Paganessi : Directrice de l'école
1995
  • Madame Denise Neff-Paganessi est nommée Directrice de l'école primaire.
  • Mademoiselle Edith Guilaine Krug, Directrice, quitte Lucie Berger pour retourner dans l'enseignement. Monsieur Jean-Pierre Perrin, proviseur, prend la direction de l'établissement.
  • Début des échanges avec le Kepler-Gymnasium de Tübingen (Allemagne) pour les élèves de 6ème.
  • Ouverture d'une troisième classe de 5ème, sur moyens propres.
  • Fermeture de l'internat du premier cycle. Les dortoirs du 3ème étage sont transformés en salles de classe. Il reste 35 internes.
  • Effectifs en 95/96 : 729 élèves.
1996
  • Madame Marie-Noëlle Eastes succède à Madame Christiane Baechler comme directrice des études.
  • Notre "maison" s'appelle désormais Etablissement Scolaire Lucie Berger, se dote d'un nouveau logo.
  • Création du Foyer Socio-Educatif (FSE).
  • Création de la Chorale Lucie La Sol pour les élèves des classes élémentaires.
  • Création d'un Comité d'Entreprise et de l'Amicale du Personnel.
  • Modification du contrat d'association avec l'Etat.
  • Ouverture d'une section européenne anglaise en 4ème et en 2nde.
  • Introduction de la LV2 espagnol en 4ème.
  • Ouverture d'une troisième classe de 4ème par augmentation de la dotation horaire.
  • Inauguration de la Cafet' (lieu de vie des élèves) au rez-de-chaussée de l'ancien bâtiment.
  • Aménagement de la salle de la tourelle et de la salle 201 en salles de TP et laboratoire pour les sciences expérimentales (physique, chimie et biologie). Création d'une salle d' EXAO (expérimentation assistée par ordinateur).
  • Création d'une nouvelle salle de dessin au 3ème étage sous l'internat.
  • Rénovation de la salle des professeurs.
  • Projet Comenius sur "L'intégration construite à travers la diversité culturelle à partir d'exemples concrets" avec deux écoles partenaires : l' Evangelische Schule de Frohnau (Berlin) et Downe-House School ( Newbury).
  • Effectifs en 1996-97 : 773 élèves (dont 22 internes) Maternelles 78 (44 G + 34 F ) - primaire : 158 (74 G + 84 F) - collège : 302 (138 G + 164 F) - lycée : 235 (71 G + 164 F ) .
1997
  • Création d'une Association Sportive.
  • Création d'un site "Lucie Berger" sur Internet par Dominique Verreman.
  • Rénovation du parc informatique
  • Célébration du 125è anniversaire de l'établissement dans le cadre de la fête - vente des 6 et 7 juin 97.
  • Ouverture d'une troisième classe de 3ème par augmentation de la dotation horaire
  • Départ de M. Foehrlé du poste d'aumônier, remplacé par M. Eric Schiffer.
  • Ouverture d'une section européenne allemande en 6ème.
  • LV2 espagnol en 3ème
1998
  • Juin : Fête de fin d'année "Les quatre saisons".
  • Septembre : Accueil d'élèves déficients auditifs.
  • Développement des emplois du temps adaptés : musique, danse, sport...
  • Création du journal des collégiens et des lycéens "Le Monde de Lucie".
1999
  • Mars : L'équipe féminine de volley junior (UNSS) est championne interrégionale et qualifiée pour le tournoi national (12e place).
  • Mai : Le Conseil de Surveillance de l'Etablissement des Diaconnesses décide de la construction d'une salle polyvalente à usage sportif (SPUS) dans l'enceinte du l'Etablissement scolaire.
  • Mai : Accord de réduction du temps de travail à 35 heures pour le personnel non-enseignant de l'Etablissement.
  • Juin : Fête de fin d'année "Rétrospective du XXe siècle".
  • Durant l'été : Mort du grand hêtre pourpre dans la cour.
  • A la rentrée : Mme Aspa remplace Mme Christophe au secrétariat et M. Jermann prends le poste de proviseur-adjoint à la vie scolaire.
  • Novembre : Création de l'Association de loisirs sans hébergement - CLSH- "Les Berger".
2000
  • Janvier : Création du journal lycéen "Pendant ce temps, la marmotte..."
  • Janvier : Première du Club biblique des lycéens CBL.
  • Mai : Fête de fin d'année "Les passages".
  • 26 juin : Début des travaux de destruction du Gymnase pour la construction de la Salle polyvalente à usage sportif - SPUS.
  • Durant l'été : Remise à neuf de la Cafétéria et d'une des salles informatique (salle 12).